Expat à NYC : Vali , avocate et fondatrice de She for SHE 2


D’où es-tu originaire ?

Je viens de Namur, en Belgique.

Ton premier voyage à NYC remonte à quand ?

Septembre 2014. Première fois, sans trop savoir à quoi m’attendre… Vrai coup de coeur !

Depuis combien de temps vis-tu ici ?

Ca fera un an en avril 2016.

interview vali snow

Que fais-tu dans la vie ?

Avocate dans le droit des affaires de formation, je travaille actuellement pour une société de services basée en Europe. Je m’occupe de développer le business aux US et au Canada. A côté de cela, je développe des projets personnels, comme le groupe de femmes “She for S.H.E” que j’ai créé en début d’année et qui se réunit chaque mois afin d’échanger, de discuter et de s’élever l’une l’autre.

12828344_980088315413000_8243999821515554648_o

Dans quel quartier as-tu posé tes valises ?

A Soho, quartier que j’adore.

Comment le décrirais-tu en trois mots ?

Quand je pense à Soho, je vois un quartier varié qui offre différentes facettes : le côté sophistiqué, pour les boutiques de luxe, les restaurants et les galeries d’art qui jalonnent les rues, le côté architectural, avec ses jolies rues aux façades colorées où j’adore me balader, et le côté plus touristique, aux alentours de Broadway.

Ton adresse food préférée dans ton quartier ?

Piccola Cucina, sur Prince Street (il y en a également un sur Spring street mais c’est celui de Prince que j’aime le plus): tout petit restaurant italien que nous avons découvert dès notre arrivée dans le quartier. Ici, pas de pizzas, mais une succession d’antipasti tous plus succulents les uns que les autres, des pâtes délicieuses, des tartares… Je recommande le parmigiana di melanzane qui est à tomber, les meatballs, la burrata a la caponata, le vitello tonnato… Des petits plats bien présentés, parfaits pour partager. Et en plus, chose plutôt rare ici, ce n’est pas cher !

interview vali

Une boutique originale à conseiller ?

Magasin qui m’a vraiment surprise quand je suis arrivée dans le quartier, “Evolution” (Spring street) ravira tous les fans de bizarreries, objets étranges, animaux empaillés et autres étrangetés…

Dans un tout autre domaine, j’adore flâner chez Paper Source, magasin de papeterie et d’arts créatifs qui regorge d’idées, de jolis papiers, de gadgets et de petits cadeaux mignons ou rigolos.

Un artiste / créateur local que tu aimes particulièrement ?

J’aime bien la boutique d’Ingo Maurer (Grand street), cet artiste créatif qui propose des lampes au design original et amusant. Plus pour une balade artistique que pour faire du shopping (enfin, ça dépend de votre portefeuille 🙂 ), cette boutique vaut le détour (ne pas hésiter à descendre au sous-sol pour voir l’ensemble de la collection).

interview vali printemps

Un endroit où tu emmènes systématiquement les gens qui viennent te rendre visite ?

Cliché mais tellement joli : le pont de Brooklyn que l’on traverse en partant de Brooklyn pour regagner Manhattan, un peu avant le coucher de soleil, pour observer la nuit tomber sur la ville et les lumières s’allumer petit à petit… J’ai toujours trouvé ça magique.

Qu’est-ce qu’il te manque le plus de ton pays d’origine ?

A part ma famille et mes amis, je pense à la nourriture, même si je trouve que l’on mange très bien à NY… Je pense surtout aux bons produits tous simples, comme un sandwich jambon-fromage-crudités, à prix raisonnable et sans avoir faim 1h après ! Et aussi le “Giant” du Quick, le seul burger que j’aime 🙂

interview vali central park

Une habitude prise depuis que tu es new-yorkaise ?

Oser penser out of the box, oser entreprendre des choses que je n’aurais jamais faites avant. Oui, oui, c’est une habitude à prendre 🙂

A part ça, je dirais ne plus regarder la télé ou presque.

Ton plus beau voyage au départ de NYC ?

Le Costa Rica, que j’ai adoré ! Nature, découvertes, plages… Pas de décalage horaire et vols directs.

interview vali product of nyc

Tu t’imagines passer toute ta vie ici ?

Oui pourquoi pas ! Je pense que je changerais de quartier par contre. J’irais plutôt du côté de Brooklyn afin d’avoir plus d’espace et une “vie de quartier” plus présente.

Qu’est-ce qui te plaît le plus aux Etats-Unis ? Le moins ?

Sans hésiter, l’ouverture et le dynamisme des gens, le fait qu’ici tout semble possible, qu’on peut se dire “pourquoi pas moi” et qu’on ose faire des choses qu’on n’aurait jamais tentées en Europe.

Ce que j’aime le moins c’est le prix qu’il faut payer pour avoir de la nourriture de qualité.

Merci !

Retrouvez également “She for S.H.E” sur Facebook !


About The Lazy Frenchie

Journaliste et blogueuse, Aurélie vit à New York depuis 2011. Elle a travaillé pendant de nombreuses années dans l’événementiel et plus spécifiquement pour les industries de la mode et du luxe. Quelques fashion weeks plus tard, elle partage aujourd’hui son emploi du temps entre une école de langues à Tribeca, où elle enseigne le français, et l’écriture d’articles pour divers sites et blogs féminins. Ses sujets de prédilection sont New York, les voyages, la mode, la déco, le bien-être et tout ce qui touche de près ou de loin à la cuisine. Suivez-la en image : @the_lazy_frenchie. Pour plus d’informations, contactez-la à l’adresse suivante: aurelie@thelazyfrenchie.com


Leave a Reply

2 thoughts on “Expat à NYC : Vali , avocate et fondatrice de She for SHE